Archive de l’étiquette Homme de médias

ParBlanche Nathalie

LE PLAT PRÉFÉRÉ DE NOTRE GUEST : OLIVIER NKU

« En bon Béti que je suis, c’est le « Nfiang Owondo » »

Nous sommes mercredi aujourd’hui et vous savez que c’est le jour de la semaine qui est consacré à votre magnifique rubrique « le plat préféré de notre Guest ». Et notre Guest de ce jour est un Monsieur exceptionnel. Il a crée une véritable effervescence auprès de la jeunesse Camerounaise à Douala entre 2007 et 2009 grâce à son émission Nostamouv sur Nostalgie Cameroun 96 Fm. Une émission qui était suivie religieusement du lundi à vendredi entre 16h et 18h par les jeunes, et mettant en lumière la musique urbaine made in 237 et d’ailleurs. Il a stimulé ses auditeurs à créer des groupes à l’instar du shabba internationale avec leur concept 1 jeune 1 CD, les Intellos et bien d’autres groupes. C’était une émission de référence qui avait pris le contrôle dans le milieu urbain. Il a reçu dans son arène presque tous les artistes musiciens du Mboa et hors de nos frontières. C’était la belle époque, un souvenir que plusieurs jeunes du milieu urbain Camerounais ont en mémoire. Aujourd’hui, vivant en France, marié et père de trois adorables enfants : Milo 7 ans et les jumeaux Tyridge et Kahlan 5 ans, le grand animateur radio et télé Olivier NKU a répondu positivement à notre demande en nous dévoilant son plat préféré.


Bonjour Olivier NKU et bienvenu dans la rubrique « le plat préféré de notre Guest » sur BonappétitCameroun.com, alors quel est votre plat préféré ?

Honnêtement je considère que je ne suis pas compliqué en matière culinaire. J’aime beaucoup de plats, qu’ils soient africains, camerounais ou occidentaux… Mais en bon béti, car je suis originaire de la région du centre précisément de Mbankomo, mon plat préféré c’est la sauce d’arachide (Nfiang Owondo) accompagné du manioc en tubercules ou dans ses déclinaisons bâtons de manioc ou couscous. Hummm très bon !!!

Pour quelles raisons ? 

Comme toute chose qu’on aime, il m’est difficile de dire exactement pourquoi j’aime tant ce plat… Mais en tout cas il vraiment très bon !!! 

À quelle fréquence pouvez-vous consommer votre « Nfiang Owondo » avec son accompagnement ? 

Idéalement j’aimerais le manger deux fois dans la semaine. Mais vu que dans une famille il faut tenir compte des goûts de chacun, la fréquence est d’une fois dans la semaine avec possibilité d’en remanger le lendemain s’il y’en a encore. (Lol).

Où préfères-tu le manger à la maison ou au restaurant ?

À la maison bien-sûr ! Car il est vrai et dommage d’ailleurs que ce magnifique plat ne soit pas proposé dans des restaurants gastronomiques. Mais j’ai la chance d’avoir une épouse cordon-bleue, donc c’est elle qui avec maestria s’en charge.

Super !!! Et vous-même? Savez-vous tout de même cuisiner ce plat ? 

(Rire) Ah mais bien-sûr !!! Sans vouloir- me vanter j’ai moi aussi beaucoup d’aptitudes culinaires et certaines personnes, ma femme notamment peut parfaitement en faire témoignage.

C’est la fin de notre entretien Olivier, je vous remercie de nous avoir accordé quelques minutes et bonne suite à vous.

Merci à vous pour l’intérêt porté à ma modeste personne et bon courage dans votre entreprise. Never give-up !

Merci.

Share Button
ParBlanche Nathalie

LE PLAT PRÉFÉRÉ DE NOTRE GUEST : POLYCARPE ESSOMBA

Le plat de légumes passe avant tous les autres plats

Journaliste chevronné, correspondant N° 1 de RFI au Cameroun, promoteur de Afrik2, chaîne de Radio qui émet depuis, 3 ans bientôt, du coté de Yaoundé, oui ce sont les différentes casquettes de notre Guest de ce jour. Polycarpe ESSOMBA est un nom bien connu de la sphère médiatique du pays et même au-delà de nos frontières. Sympathique, discret et observateur, Polycarpe ESSOMBA est un homme très ambitieux, il a su allier détermination, force et courage pour pouvoir être où il est actuellement.  Il a commencé dans cet univers de la presse au sein de radio SIANTOU quand il était encore étudiant à l’Université de Yaoundé I. Ensuite, il est allé à Douala travailler pour Equinoxe Télévision pendant presque 8 ans en tant que Rédacteur en Chef. Et aujourd’hui il pilote parfaitement sa chaîne de Radio qui est une initiative personnelle.


Bonjour Polycarpe ESSOMBA, merci d’avoir accepté être notre Guest de ce jour. Alors c’est quoi votre plat préféré ?

Je n’ai pas de plat préféré de manière spécifique, mais  je suis très légumes, j’aime beaucoup les légumes, permettez-moi juste de l’indiquer. Je les consomme sous toutes ses formes, selon toutes les cultures, autant les légumes fait à la mode des gens du centre, bref, tous les plats qui sont fait à base de légumes que chaque région propose sont les bienvenus.

Pour quelle raison Monsieur ESSOMBA ?

Tout simplement parce que j’ai été élevé aux feuilles et c’est resté très doux à mon palais, très doux à ma langue.

À quelle fréquence pouvez-vous le consommer par  mois ou par semaine ? Où aimez-vous le manger, à la maison ou dans un restaurant (Si maison, qui le cuisine ?) (Si resto, lequel ?) Savez-vous tout de même le cuisiner ?  

J’en consomme aussi souvent que possible. Pas tous les jours malheureusement parce qu’avec l’activité que je mène, je suis tout le temps appelé à me déplacer. Donc je ne mange pas toujours ce que je choisis de manger, ou bien  je mange ce que je peux attraper vite fait. Mais quand je peux être posé à la maison que ce soit en semaine ou le weekend, je commande un plat aux légumes, et ma ménagère me le cuisine, parfois c’est ma compagne qui se prête à cette tâche de me cuisiner un bon plat de légumes. Moi personnellement, je ne connais pas comment ça se passe, je ne sais pas comment le cuisiner ( rires ).


Vous êtes désormais fixés, si vous souhaitez inviter Polycarpe ESSOMBA à déjeuner, rassurez-vous qu’il y’ait un plat fait à base de légumes.

Je vous donne Rendez-vous  la semaine prochaine avec une nouvelle Guest qui nous dévoilera son plat préféré.  Je vous aime très chers abonnés.

Share Button