Archive de l’étiquette Aliment

ParBlanche Nathalie

LE POIREAU,CE LÉGUME QUI NE MANQUE JAMAIS DANS MA CUISINE

SAIS-TU POURQUOI ?

Le poireau fait partie de la même famille que l’ail et l’oignon, c’est un légume très résistant avec des arômes plus délicats que ceux de l’oignon. On le retrouve toute l’année sur les étals de marché. Sa saveur délicate et subtile agrémente à merveille les salades et les soupes.
Les poireaux contiennent beaucoup de vitamines, des oligo-éléments (calcium, manganèse, phosphore…) et beaucoup d’eau, mais sont faibles en calories.
S’il est vrai que le poireau est utilisé comme légume dans nos préparations, il comporte également des vertus médicales reconnues. Vous pouvez également le consommer en jus pour bénéficier de ses nombreuses propriétés :

AMÉLIORE L’ACTIVITÉ NERVEUSE.
Le phosphore, la folate et le magnésium sont des substances au bon fonctionnement du système nerveux et aident à améliorer la concentration, la mémoire et la gestion des informations par le cerveau.

PURIFIE L’ORGANISME.
Sa plus grande caractéristique réside dans son action purifiante sur l’organisme dans son entier, puisqu’il aide à éliminer les toxines en stimulant le nettoyage du colon.

RÉGULE LE TAUX DE CHOLESTÉROL.
Il aide à réduire l’absorption du cholestérol par l’intestin.

RÉGULE LA TENSION ARTÉRIELLE.
Le jus de poireau est recommandé aux personnes souffrant d’hypertension, car, riche en potassium un minéral essentiel qui stimule la diurèse et, aide à faire baisser et à réguler la tension artérielle.

FAVORISE LA DIGESTION.
Il peut aider à réguler le système digestif et améliorer la motilité intestinale grâce à sa forte teneur en fibres. Également, il aide à repeupler avec de bonnes bactéries la flore du colon de sorte que votre digestion peut s’en trouver améliorée et vos ballonnements réduits en cas de consommation régulière.

EFFET APHRODISIAQUE
Faites le jus de poireau et céleri pour stimuler votre ardeur.

Le jus de poireau s’associe très bien avec le céleri et la carotte.
Comme contre-indication, nous n’avons pas grand chose sauf qu’une personne allergique à un légume appartenant à la famille des alliacées, peut aussi déclarer une allergie au poireau. Aussi, du fait de la présence d’oxalates dans les poireaux, certaines personnes doivent limiter leur consommation afin de limiter les risques d’apparition de calculs rénaux ou urinaires.

Ornella Yepmou

Share Button
ParBlanche Nathalie

PLUS JAMAIS SANS MON OIGNON, CE LÉGUME

Un aliment aux vertus antiseptiques et anti-inflammatoires

C’est quoi ce légume ?

Frère de l’ail, l’oignon fait partir de la famille des liliacées, il est également un légume proche du poireau et de la ciboulette. On trouve plusieurs sortes d’oignons au marché, leur taille et leur goût varient. Nous avons des blancs, jaunes, rouges, et parfois des verts qui sont des jeunes oignons encore appelés cébettes. Je tiens à préciser que plus il est petit, plus son goût est piquant. Quand on les découpe, ce qui nous fait pleurer, ce sont les composés soufrés. 

Ses bénéfices nutritionnels :

Les bénéfices nutritionnels des oignons changent selon leur variété, leur stade de maturation ainsi que la durée et le mode de leur conservation.
Ce légume est considéré comme un antiseptique puissant qui est riche en vitamines A, B, C, et en folate.
Il fournit en bonnes quantités les minéraux et oligo-éléments suivants : calcium, phosphore, magnésium, chrome, fer, ainsi que des fibres.

Ses vertus médicinales : 

L’oignon contient en effet du fer, indispensable à la formation de l’hémoglobine, et aide donc à prévenir et combattre différentes formes d’anémie.

La consommation quotidienne d’un demi-oignon cru seulement peut réduire significativement le taux de cholestérol ainsi que le risque de crise cardiaque.

L’oignon contient des substances anti-inflammatoires qui peuvent contribuer à réduire les symptômes d’ordre inflammatoire chez les personnes atteintes d’arthrite ou de goutte.

L’oignon aide à combattre et prévenir plusieurs infections d’origine bactérienne et s’avère efficace contre les salmonelles et Escherichia coli.
Il peut être conseillé aux personnes souffrant de tuberculose et d’infections des voies urinaires comme la cystite (inflammation de la vessie).

Que vous les consommiez crus ou cuits, les oignons aident à faire baisser naturellement la tension artérielle. Ils aident à fluidifier le sang, à dissoudre les caillots sanguins et à débarrasser le sang du mauvais gras.

Manger quotidiennement un demi-oignon cru de taille moyenne réduit de manière significative les risques de thrombose et de crise cardiaque en faisant baisser le taux de LDL-cholestérol grâce aux flavonoïdes qu’il contient.

Les fructo-oligosaccharides que les oignons contiennent stimulent le développement de bactéries utiles dans le côlon, et aident par là à y réduire les risques d’apparition de tumeurs.

Ajouter beaucoup d’oignons à votre alimentation peut aider à se débarrasser d’une constipation chronique et réduire les flatulences.

Le chrome que contient l’oignon pourrait, selon certaines études, se faire l’allié des personnes atteintes d’un diabète de type 2 en augmentant leur sensibilité à l’insuline et en favorisant la diminution de leur glycémie.

L’oignon aide à combattre la rétention d’eau, les calculs rénaux, ainsi que l’arthrite et la goutte.

Dans certaines régions du monde, on trempe de l’ouate dans du jus d’oignon avant de la placer dans l’oreille pour se débarrasser des acouphènes.

L’oignon, légume piquant, stimule la circulation sanguine et accroît la transpiration. Sa consommation est indiquée quand les températures baissent pour parer aux infections, mais aussi pour réduire la fièvre ou se débarrasser d’un rhume ou d’une grippe.

La quercétine, une substance récemment identifiée que contient l’oignon, empêche les os de se dégrader. La consommation d’oignons est donc tout particulièrement indiquée aux femmes ménopausées présentant un risque d’ostéoporose.

Mélanger dans un verre du jus d’oignon et autant de miel, puis avalez 3 à 4 cuillères à café de cette mixture quotidiennement. Ce simple geste aide à fluidifier les mucosités et à prévenir leur formation. C’est aussi une des meilleures façons de prévenir le rhume.

L’oignon est un aphrodisiaque puissant qui ne s’incline que devant l’ail, en termes d’efficacité. Les oignons blancs sont à privilégier pour cette utilisation.

Faites bouillir de l’oignon dans de l’eau jusqu’à ce que la moitié soit évaporée. Passez à la passoire et laissez refroidir avant de boire. Grâce à ses propriétés antibactériennes, cette infusion peut aider à soulager la sensation de brûlure à la miction.

Sortons avec quelques conseils et astuces concernant l’oignon 

À l’achat de vos oignons très chers #BonapPeeps, choisissez des oignons bien formés, dont la peau apparaît sèche et intacte. Évitez ceux qui commencent à germer ou qui montrent déjà des signes de décomposition, de flétrissement ou dont le bout se décolore.
Pour leur conservation, ils peuvent se garder à température ambiante, mais ils doivent se trouver dans une zone bien aérée et éloignée des rayons du soleil pour éviter la pousse de leurs racines.
Il ne faut surtout pas les conserver près des pommes de terre étant donné que les oignons absorberont l’humidité et l’éthyle qu’elles dégagent et leur putréfaction s’en trouvera précipité.
Les oignons déjà découpés doivent être conservés jusqu’à deux jours dans un réfrigérateur, une boîte ou un sachet hermétique pour prévenir leur oxydation.

 

 

Share Button
ParBlanche Nathalie

RAJEUNIR DE 6 ANS C’EST POSSIBLE AVEC CES 6 ALIMENTS

Voici les six aliments dont nous avons besoin pour rajeunir de six ans !

La majorité d’entre nous souhaite avoir l’air plus jeune et vivre aussi longtemps possible. Notre héritage génétique nous donne un avantage mais notre alimentation joue aussi un rôle vital pour nous aider à augmenter notre durée de vie.

Aujourd’hui très chers #BonapPeeps, nous allons vous révéler les six aliments anti-âges qui rendront notre peau rayonnante.

Avocats

Commençons par ce fruit l’avocat. Oui l’avocat nous fait prendre du poids à cause de sa forte teneur en graisse, mais ce que nous ignorons est que les graisses qui découlent de ce fruit sont saines. Donc, manger un avocat par jour réduit le niveau de cholestérol et aide le processus de régénération de la peau. Il fournit notre corps en vitamine C, en potassium, et en antioxydants. Il est aussi riche en acide folique. Je vous conseille vivement de consommer le jus d’avocat. La recette dans le prochain article!

carottes

La nourriture tant aimée par le lapin n’est pas en reste. La carotte, ce légume peut protéger nos yeux grâce au beta-carotène, une substance que notre corps transforme en vitamine A. Cela aide la rétine et d’autres parties des yeux à fonctionner correctement. Vous convenez avec moi que c’est peut être pour cette raison que les lapins ont une très bonne vue et de très beaux yeux.

De plus, la carotte protège notre peau contre le photo vieillissement, des rides prématurées de la peau causées par une exposition aux rayons UV. Gardons à l’esprit que nous ne devons pas trop cuire les carottes étant donné que la cuisson réduit le nombre de nutriments et de vitamines essentielles.

Citrons

Ensuite nous avons le citron, excellente source de vitamine C et d’acide folique. Le citron aide à diminuer le niveau de cholestérol et acide urique dans le sang. Si nous consommons du citron  régulièrement, il nous aidera aussi à prévenir les problèmes de circulation, les problèmes cardiaques et les maladies telles que la goutte.  Il est donc conseillé de boire du jus de citron à jeun afin de désintoxiquer notre corps. De plus, notre corps absorbera ces nutriments et nous nous sentirons mieux et éclatants de santé.

Ails

L’ail ne pouvait pas manquer! Pourquoi? Tout simplement parce que c’est un aliment qui permet de tuer la plupart des infections. L’haleine d’ail peut être forte et difficile à disparaître, mais les bienfaits incroyables que l’ail offre en valent la peine. Ses propriétés bactéricides permettent à cet aliment anti-âge d’être l’un des meilleurs antibiotiques naturels. Cela permet aussi d’équilibrer le cholestérol, d’améliorer la circulation du sang et de réduire les risques de souffrir de certains cancers.

Huile d’olive

L’huile d’olive est un excellent supplément dans notre routine pour le soin de notre peau. C’est l’une des premières sources d’acide alpha linoléique qui garde notre peau hydratée et tonifiée en prévenant ainsi son vieillissement. Comment utiliser correctement l’huile d’olive? L’astuce dans le prochain article!

Tomates

Et enfin très chers abonnés, la tomate. Oui! Je ne peux pas refermer cette liste sans parler d’elle. Les tomates sont, non seulement juteuses et délicieuses, mais elles sont aussi excellentes pour la santé. Elles sont emplies de nutriments, et contiennent de la vitamine A, C et de l’acide folique. Savez-vous qui est responsable de la couleur rouge des tomates mûres? Je vous le dis! C’est le lycopène, un antioxydant quatorze fois plus puissant que le resvératrol que l’on retrouve dans le vin rouge. Il ( le lycopène) protège la peau contre les rayons UV, et prévient aussi des maladies cardiovasculaires,  dégénératives et infectieuses. D’ailleurs le lycopène est plus facile à absorber quand les tomates sont cuites et combinées à un peu d’huile d’olive.  Et en plus, il est conseillé d’appliquer régulièrement un masque naturel à base de rondelles de tomate. Le processus de ce masque dans le prochain article!

Vous avez donc vos 6 secrets pour rajeunir de 6 ans!!! n’hésitez surtout pas, partagez et laissez vos commentaires !

Share Button
ParBlanche Nathalie

VOICI LA SOLUTION NATURELLE POUR EN FINIR AVEC LES MOUSTIQUES

Citron + clou de girofle un duo infrarouge pour les moustiques (Vidéo)

Véritable insecticide naturel, les clous de girofle plantés dans des tranches de citrons verts sont une solution efficace pour repousser les moustiques, ces êtres très nuisibles qui viennent nuire à la tranquillité de notre sommeil et qui nous laissent de douloureuses cloques après piqûre.

L’odeur de ces deux aliments combinés est un répulsif naturel efficace que les moustiques détestent. Cette odeur du citron et du clou de girofle leur donne instantanément l’envie de quitter les lieux. Donc très chers abonnés ne cherchez plus, ne vous laissez plus faire par ces insectes, vous avez désormais la solution naturelle qui marche en quelque minutes. Cette nuit j’ai moi-même essayé et j’ai été très ravie, raison pour laquelle j’ai décidé de partager cette astuce avec vous ce jour. Comment ça marche? c’est très simple, juste 3 étapes :

1. prenez un citron vert, coupez-le en Précisons que ça marche aussi avec l’orange/ 2.Plantez-y quelques clous de girofle/ 3.Placez le tout au centre de la maison.

1.Prenez un citron vert, coupez-le en deux. (Précisons que ça marche aussi avec l’orange). 2.Plantez-y quelques clous de girofle. 3.Placez le tout au centre de la maison.

Une vidéo pour vous très chers abonnés pour illustrer tout simplement mes propos sur « le comment procéder ? ». Permettez-moi de souligner qu’il faudra remplacer les citrons au bout de deux semaines car ils ne seront plus efficaces. Merci

Share Button
ParBlanche Nathalie

LE MANIOC L’UN DES ALIMENTS LES PLUS DANGEREUX AU MONDE

Nous risquons la mort tous les jours en consommant du manioc

Pour ceux et celles qui l’ignorent encore, je sais que vous êtes surpris voire étonnés et vous vous dîtes sûrement, mais qu’est ce qu’elle raconte celle-là ?

Le manioc est certes un aliment consommé de différentes façons : bouilli, frit, cuit à la vapeur, grillé ou en purée, c’est-à-dire que nous l’avons sous forme de tapioca, couscous, beignets, miondo, bâtons de manioc, mitoumba, amidon et autres, mais il reste tout de même dangereux pour l’Homme. Malheureusement très chers abonnés scientifiquement, c’est prouvé.

Le manioc sous toutes ses formes

  • Le manioc, un faux aliment

La plupart des ouvrages de diététique et d’hygiène alimentaire dénoncent les méfaits de cet aliment en affirmant qu’il n’a aucun pouvoir nutritif. Pas de vitamines indispensables pour la santé, pas de protéines indispensables pour l’entretien et le renouvellement des tissus organiques, pas de lipides indispensables pour donner de l’énergie au corps et, enfin, pas de fibres indispensables au transit intestinal.

Le manioc n’est constitué que d’une variété insipide de fécule et se classe donc dans les aliments glucidiques. Qui fournissent des sucres en assimilation lente. Qui fournissent des sucres en assimilation lente.

  • Le manioc, un poison

C’est un aliment qui contient de la linamarine qui peut se transformer en acide cyanhydrique encore appelé Cyanure d’hydrogène et provoquer de graves intoxications, voire la mort.

Aliment que l’on retrouve dans les pays tropicaux et très consommé dans plusieurs pays d’Afrique et d’Amérique du Sud. Cependant, après la consommation du manioc, l’hydrolyse enzymatique par la bêta-glucosidase, conduit à décomposer les glycosides cyanogènes et à libérer du cyanure d’hydrogène ou acide cyanhydrique, cette molécule extrêmement toxique.

  • Le manioc, un aliment aux conséquences néfastes

Chez les Hommes, les signes cliniques pour reconnaître une intoxication chronique à l’acide cyanhydrique sont : une respiration rapide ; une chute de la pression artérielle ; un pouls rapide ; une confusion mentale ; des étourdissements ; des maux de tête ; des maux d’estomac ; des vomissements ; de la diarrhée ; des contractions musculaires et des convulsions.

Par conséquent, cette toxication chronique conduit à des problèmes de santé tels qu’une perturbation de la fonction thyroïdienne et des troubles neurologiques.

Précisons que ce type de symptômes concerne les personnes qui consomment régulièrement et à long terme du manioc dans le cadre d’un régime alimentaire déséquilibré.

La dose mortelle de l’acide cyanhydrique pour l’être humain est comprise entre 0,5 et 3,5 mg par kilogramme de poids corporel. Les enfants sont particulièrement vulnérables en raison de leur petite taille.

Alors vous vous posez sûrement la question de savoir comment se débarrasser de ce poisson ? Comment rendre le manioc propre et comestible ?

C’est très simple, aucun problème ne se pose quand le manioc est bien cuit, parce que le cyanure d’hydrogène est un poison qui se dégrade par une cuisson à ébullition. Je vous explique très chers abonnés.

Soulignons tout d’abord qu’il existe deux variétés principales de manioc : le manioc doux (manihot opi) et le manioc amer (manihot esculenta). Les racines fraîches du manioc doux, petites et recouvertes d’une peau épaisse qui se détache facilement de sa chair blanche, contiennent moins de 50 mg par kg d’acide cyanhydrique tandis que les racines de manioc amer, longues avec une peau fine, brune qui adhère à sa chair blanche, peuvent renfermer jusqu’à 400 mg d’acide cyanhydrique par kilogramme.

Alors, l’épluchage et une cuisson complète permettent de consommer sans risque d’intoxication les racines de manioc doux.

Cependant, les racines de manioc amer nécessitent un traitement plus spécifique. Hey oui, mais rassurez vous ce n’est pas compliqué. L’une des façons traditionnelles pour préparer les racines de manioc amer avec l’objectif de réduire la teneur en cyanure, consiste à peler et à râper les racines puis de laisser les copeaux de manioc macérés longtemps dans de l’eau (minimum 5 jours) pour permettre la fermentation. Ensuite, après le lavage, une cuisson prolongée aidera à libérer les gaz de cyanure d’hydrogène volatile.

Le manioc amer est souvent transformé en tapioca, en cassave, en farine, appelée « foufou » chez les gens du sud-ouest. La consommation d’un pareil produit alimentaire préalablement bien traité ne présente plus de risque pour la santé humaine.

Les passionnés du « kwem » encore appelé feuille de manioc ne sont pas aussi en reste, car les feuilles du manioc sont elles aussi toxiques si elles sont mal bouillies parce que ces dernières contiennent également du cyanure d’hydrogène.

 

 

 

Share Button
ParBlanche Nathalie

Tout savoir sur l’arachide encore appelé cacahuète (Vidéo)

L’ Arachide un aliment à double face

Suite à notre recette traditionnelle de sauce d’arachide au poulet accompagné de riz, je me suis intéressée à l’arachide en tant que aliment qui a donné sa particularité à cette sauce.

C’est quoi comme aliment? Qu’est ce que nous gagnons en plus quand nous le consommons sous ses multiples formes, que ce soit cru, grillé, en pâte ou en sauce? Est-il important pour notre santé?

Ce sont bien évidemment, les différentes questions que je me suis posée. Et grâce à une vidéo retrouvée sur YouTube, j’ai eu des réponses à mes préoccupations.

En résumé, il est très important de savoir que, l’arachide est plein de bienfaits. C’est un aliment très énergétique, mais, attention à l excès de sel selon les marques, parce qu’il ne convient pas à tous car ALLERGÈNE !!!

Je sais que vous vous demandez ce que cette expression veut bien dire !!! Rassurez vous, j’ai fait exprès de ne pas définir ce terme allergène parce que, je vous invite d’ailleurs à regarder la vidéo pour plus de détails très chers abonnés.

Share Button