Archives de catégorie Bon à savoir

ParBlanche Nathalie

LA BETTERAVE CE LÉGUME NÉGLIGÉ POURTANT TRÈS EFFICACE

Ses bienfaits sur la santé

Hello mes #BonapPeeps consommez-vous de la betterave ? Soyez honnêtes!
Nous avons tendance à oublier ce légume très intéressant avec de nombreux bienfaits sur la santé.
Antioxydante, riche en vitamines et minéraux, la betterave est une alliée naturelle pour préserver sa vue et maintenir une bonne santé cardiovasculaire.
Invitons le plus souvent ce légume-racine dans nos menus, car il préserve la santé du cœur (renferme 266 mg de potassium aux 100 g, et des antioxydants).

La betterave contribue à prévenir le cancer, car elle doit sa couleur à un pigment, la bétanine (cette substance favorise la destruction des cellules cancéreuses et évite qu’elles se multiplient.), explique la diététicienne. 

Outre la bétanine, elle renferme des flavonoïdes, de puissants antioxydants.
La betterave améliore la performance sportive. Le jus de betterave renferme des nitrates qui sont transformés par le corps en nitrites puis en monoxyde d’azote qui « aide les muscles à consommer moins d’oxygène lors d’un effort sportif, et les rend plus efficaces », souligne la diététicienne.
Pour un résultat positif, il faut boire un grand verre de jus de betterave plusieurs jours avant la compétition et le jour même, environ 2 heures avant.

La betterave préserve la santé des yeux. Ses feuilles se consomment comme du ndolé ou folon. Elles renferment des caroténoïdes comme la lutéine et la zéaxanthine, de puissants antioxydants.

Share Button
ParBlanche Nathalie

11 ALIMENTS PAS COMPATIBLES AVEC LE RÉFRIGÉRATEUR

Évitez de le mettre dans un réfrigérateur

Hello mes #BonapPeeps, la prochaine fois que vous rentrerez à la maison avec vos aliments après vos courses, pensez s’il vous plaît, avant de mettre toutes vos emplettes dans votre frigo, car il y a des aliments qui n’aiment pas du tout le froid, à l’instar de :

Tomate
Lorsqu’on met les tomates au frigo, les membranes des parois cellulaires sont endommagées, ce qui crée une texture globalement farineuse et molle. Soulignons que la température basse enlève l’arôme et le goût de ce fruit délicat. La meilleure façon de conserver les tomates est sur le comptoir, hors de la lumière du soleil, avec la tige vers le haut pour minimiser les contusions.

Basilic
Il se marie bien avec la tomate et il a une réaction similaire au froid, soit, il va se faner prématurément. On le garde comme un bouquet de fleurs, dans un verre d’eau, loin du soleil. Si vous en avez acheté trop, bah, faites-vous un pesto.

Pomme de terre et patate douce
La température froide transforme l’amidon en sucre. Cela leur donne un goût sucré étrange, une couleur terne et une texture désagréablement granuleuse quand elles sont cuites.
Il faut donc les conserver dans un endroit frais mais sec, à l’abri de la lumière. Si possible, dans des sacs en papier (le plastique emprisonne l’humidité et accélère la décomposition.).

Ail
Dans le frigo, les gousses vont germer. Il faut plutôt les garder dans un récipient frais, sec et aéré.

Oignon
L’oignon devient mou dans l’humidité du réfrigérateur et il a également tendance à transmettre son arôme sur les produits placés dans les environs.
Il est donc préférable de garder les oignons dans un endroit sec, mais loin des pommes de terre, sinon ils vont tous les deux se détériorer rapidement.

Banane
La plupart des gens gardent ce fruit dehors au comptoir. La raison est surtout que la banane noircit au froid, mais elle restera bonne à la consommation.

Fruits à noyau
Laissez les prunes, avocats, etc mûrir à température ambiante, et ne les réfrigérez pas. S’ils sont mûrs et vous ne pouvez pas les consommer tout de suite, alors vous pourrez les placer dans le bac à fruits du réfrigérateur pendant quelques jours supplémentaires.

Huiles
Elles vont devenir plus épaisses et troubles dans le réfrigérateur, bien que ces soucis disparaissent quand vous les sortez. À l’exception des huiles de noix (qui peuvent rancir très rapidement et qui doivent être réfrigérées), on garde les huiles au garde-manger.

Café
À l’exception des huiles de noix (qui peuvent rancir très rapidement et qui doivent être réfrigérées), on garde les huiles au garde-manger. On le garde dans un contenant hermétique dans le garde-manger ou dans le congélateur.

Pain
Le pain perd son humidité plus vite dans le réfrigérateur. Il est préférable de garder au comptoir ce qu’on peut manger dans les prochains jours et congeler le reste.

 

Share Button
ParBlanche Nathalie

POURQUOI CONSOMMER DU PIMENT EST BON…?

Le piment cet aliment de saveur piquante ne passe pas chez certains malheureusement.
Or de nombreuses études ont démontré que le piment a des effets bénéfiques sur la santé.
Riche en anti-oxydants grâce deux de ses composants, la lutéoline et la quercétine (qui sont des flavonoïdes), il protège nos cellules de l’action destructrice des radicaux libres. 
Le piment un aliment qui renferme plusieurs vitamines, notamment les vitamines A, B6, C, E, K et P.
Les oligo-éléments sont également présents à l’instar du cuivre, fer, manganèse, magnésium, potassium.
Par conséquent, ses actions sur l’organisme sont nombreuses :

  • Le piment aide à perdre du poids en favorisant la satiété et en accélérant le métabolisme.
    Soulage l’arthrose, les rhumatismes, l’arthrite, les rhumes, les douleurs d’estomac (comme celles liées à la prise de certains anti-inflammatoires, comme l’aspirine)
  • Protège l’estomac des ulcères gastroduodénaux : diminution de la production d’acide gastrique et des saignements
  • Favorise la digestion des aliments et l’absorption des nutriments. 
  • Détoxifie l’organisme ; aide à éliminer les déchets ; renforce l’immunité et contribue à réguler le diabète (diminution du besoin en insuline après un repas contenant du piment), le cholestérol sanguin, les triglycérides, les plaquettes sanguines.
  • Favorise la libération d’endorphines dans le sang, entraînant une sensation de bien-être.

Cependant, consommé à fortes doses, cet aliment peut augmenter le risque de cancer de l’estomac.
 Il ne faut jamais appliquer du piment sur les yeux, sur une plaie, sur les muqueuses, sur une inflammation. Et éviter de l’utiliser dans les cas suivants : reflux gastro-oesophagien, syndrome de l’intestin irritable, hémorroïdes et enfants de moins de 2 ans.

Share Button
ParBlanche Nathalie

NE JETEZ PLUS VOS ÉPLUCHURES DE MANDARINE

Waouh impressionnant !

Hello mes #BonapPeeps, chaque fois que vous dégustez vos mandarines ne jetez surtout plus ses épluchures. Gardez et séchez-les pour pouvoir utiliser cette peau séchée quand il se présentera des situations.
Je tiens à souligner une fois de plus que la médecine chinoise utilise depuis des millénaires les épluchures séchées de la mandarine pour réguler l’énergie et la digestion. 

Comme exemple, comment les utiliser ?
Pour améliorer la digestion, vous devez consommer cela sous forme d’infusion très chers #BonapPeeps.
Le procédé est super simple :  Infuser pendant dix minutes, une cuillerée à café de peau séchée de mandarine dans une tasse d’eau frémissante ou bouillante. Ensuite, filtrer et boire cette tisane à la fin de votre repas. 

Vous avez également d’autres astuces à base d’essence de mandarine:
Pour lutter contre les insomnies et améliorer votre sommeil, juste trois gouttes d’essence de mandarine sur votre oreiller ou bien, sur votre mouchoir que vous allez poser sur votre figure.
Pour apaiser le stress, juste trois gouttes d’essence de mandarine dans votre gel de douche 
Et enfin, pour calmer l’angoisse, juste une goutte d’essence de mandarine sur un comprimé neutre à laisser fondre sous votre langue.

Rappel et bon à savoir :
Un traitement proscrit pour des personnes qui souffrent de troubles gastriques. Ne pas l’associer avec certains médicaments, comme les anti-inflammatoires et l’aspirine. Durant un traitement, notamment contre l’insuffisance rénale, bien lire les notices ou demander un avis médical avant de les consommer en fruit ou en essence.
L’huile essentielle de mandarine, photosensibilisante, est contre-indiquée pour la femme enceinte ou allaitante, l’enfant de moins de 3 ans, les personnes allergiques et asthmatiques, et avant une exposition au soleil. 

Source: Ma santé

Share Button
ParBlanche Nathalie

CE QUE J’IGNORAIS DES MANDARINES

Le saviez-vous très chers #BonapPeeps ?

Avec sa belle couleur orange et ses parfums acidulés, la mandarine booste la morosité qu’on rencontre pendant les jours gris. Vitaminée, elle apaise différents maux. C’est un agrume originaire de la Chine et du Viêtnam. Ce fruit au goût sucré tiendrait son nom de sa couleur, proche de celle des robes en soie des mandarins qui aimaient la savourer. La médecine chinoise utilise depuis des millénaires sa peau séchée pour réguler l’énergie et la digestion. 

Modératrice du système nerveux central, la mandarine aide à réduire les insomnies, nos angoisses ainsi que les troubles de la digestion. Riche en vitamine C, elle renforce le système immunitaire : une action précieuse pour faire face aux infections comme la grippe et le rhume. Cet agrume antioxydant et anti-inflammatoire pourrait jouer un rôle dans la prévention de certains cancers, notamment du colon, et des maladies cardio-vasculaires. 

Malheureusement, les agrumes sont déconseillés en cas de troubles gastriques (reflux gastro-œsophagien, hernies hiatales…) et ne doivent pas être associés à certains médicaments, comme les anti-inflammatoires et l’aspirine. Durant un traitement, notamment contre l’insuffisance rénale, bien lire les notices ou demander un avis médical avant de les consommer en fruit ou en essence. L’huile essentielle de mandarine – photosensibilisante – est contre-indiquée pour la femme enceinte ou allaitante, l’enfant de moins de 3 ans, les personnes allergiques et asthmatiques, et avant une exposition au soleil. 

Source: Ma santé

Share Button
ParBlanche Nathalie

PLUS JAMAIS SANS MON OIGNON, CE LÉGUME

Un aliment aux vertus antiseptiques et anti-inflammatoires

C’est quoi ce légume ?

Frère de l’ail, l’oignon fait partir de la famille des liliacées, il est également un légume proche du poireau et de la ciboulette. On trouve plusieurs sortes d’oignons au marché, leur taille et leur goût varient. Nous avons des blancs, jaunes, rouges, et parfois des verts qui sont des jeunes oignons encore appelés cébettes. Je tiens à préciser que plus il est petit, plus son goût est piquant. Quand on les découpe, ce qui nous fait pleurer, ce sont les composés soufrés. 

Ses bénéfices nutritionnels :

Les bénéfices nutritionnels des oignons changent selon leur variété, leur stade de maturation ainsi que la durée et le mode de leur conservation.
Ce légume est considéré comme un antiseptique puissant qui est riche en vitamines A, B, C, et en folate.
Il fournit en bonnes quantités les minéraux et oligo-éléments suivants : calcium, phosphore, magnésium, chrome, fer, ainsi que des fibres.

Ses vertus médicinales : 

L’oignon contient en effet du fer, indispensable à la formation de l’hémoglobine, et aide donc à prévenir et combattre différentes formes d’anémie.

La consommation quotidienne d’un demi-oignon cru seulement peut réduire significativement le taux de cholestérol ainsi que le risque de crise cardiaque.

L’oignon contient des substances anti-inflammatoires qui peuvent contribuer à réduire les symptômes d’ordre inflammatoire chez les personnes atteintes d’arthrite ou de goutte.

L’oignon aide à combattre et prévenir plusieurs infections d’origine bactérienne et s’avère efficace contre les salmonelles et Escherichia coli.
Il peut être conseillé aux personnes souffrant de tuberculose et d’infections des voies urinaires comme la cystite (inflammation de la vessie).

Que vous les consommiez crus ou cuits, les oignons aident à faire baisser naturellement la tension artérielle. Ils aident à fluidifier le sang, à dissoudre les caillots sanguins et à débarrasser le sang du mauvais gras.

Manger quotidiennement un demi-oignon cru de taille moyenne réduit de manière significative les risques de thrombose et de crise cardiaque en faisant baisser le taux de LDL-cholestérol grâce aux flavonoïdes qu’il contient.

Les fructo-oligosaccharides que les oignons contiennent stimulent le développement de bactéries utiles dans le côlon, et aident par là à y réduire les risques d’apparition de tumeurs.

Ajouter beaucoup d’oignons à votre alimentation peut aider à se débarrasser d’une constipation chronique et réduire les flatulences.

Le chrome que contient l’oignon pourrait, selon certaines études, se faire l’allié des personnes atteintes d’un diabète de type 2 en augmentant leur sensibilité à l’insuline et en favorisant la diminution de leur glycémie.

L’oignon aide à combattre la rétention d’eau, les calculs rénaux, ainsi que l’arthrite et la goutte.

Dans certaines régions du monde, on trempe de l’ouate dans du jus d’oignon avant de la placer dans l’oreille pour se débarrasser des acouphènes.

L’oignon, légume piquant, stimule la circulation sanguine et accroît la transpiration. Sa consommation est indiquée quand les températures baissent pour parer aux infections, mais aussi pour réduire la fièvre ou se débarrasser d’un rhume ou d’une grippe.

La quercétine, une substance récemment identifiée que contient l’oignon, empêche les os de se dégrader. La consommation d’oignons est donc tout particulièrement indiquée aux femmes ménopausées présentant un risque d’ostéoporose.

Mélanger dans un verre du jus d’oignon et autant de miel, puis avalez 3 à 4 cuillères à café de cette mixture quotidiennement. Ce simple geste aide à fluidifier les mucosités et à prévenir leur formation. C’est aussi une des meilleures façons de prévenir le rhume.

L’oignon est un aphrodisiaque puissant qui ne s’incline que devant l’ail, en termes d’efficacité. Les oignons blancs sont à privilégier pour cette utilisation.

Faites bouillir de l’oignon dans de l’eau jusqu’à ce que la moitié soit évaporée. Passez à la passoire et laissez refroidir avant de boire. Grâce à ses propriétés antibactériennes, cette infusion peut aider à soulager la sensation de brûlure à la miction.

Sortons avec quelques conseils et astuces concernant l’oignon 

À l’achat de vos oignons très chers #BonapPeeps, choisissez des oignons bien formés, dont la peau apparaît sèche et intacte. Évitez ceux qui commencent à germer ou qui montrent déjà des signes de décomposition, de flétrissement ou dont le bout se décolore.
Pour leur conservation, ils peuvent se garder à température ambiante, mais ils doivent se trouver dans une zone bien aérée et éloignée des rayons du soleil pour éviter la pousse de leurs racines.
Il ne faut surtout pas les conserver près des pommes de terre étant donné que les oignons absorberont l’humidité et l’éthyle qu’elles dégagent et leur putréfaction s’en trouvera précipité.
Les oignons déjà découpés doivent être conservés jusqu’à deux jours dans un réfrigérateur, une boîte ou un sachet hermétique pour prévenir leur oxydation.

 

 

Share Button
ParBlanche Nathalie

LE SECRET POUR CONSOMMER UN OIGNON DÉCOUPÉ 24H APRÈS

Pas de danger si et seulement si…

Il est possible de consommer un oignon découpé, sectionné ou émincé après plus de vingt-quatre heures sans risque de maladie, si et seulement si nous avons conservé ce dernier dans un réfrigérateur ou congélateur, recouvert dans un film plastique, une gamelle ou une boite plastique.

L’oignon peut développer des toxines du type toxines du type levures et bactéries. Ces toxines sont plusieurs organismes phytopathogènes à l’origine de la pourriture du bulbe. Pour se développer, ils ont besoin d’un fort taux d’humidité, une température optimale de multiplication qui se situe entre vingt et trente degrés Celsius.

Mais rassurez-vous très chers #BonapPeeps, pour arrêter leur développement, il faut tout simplement que la température soit réduit entre zéro et deux degrés.

Donc ne craignez rien quand vous avez découpé vos oignons, conservez les immédiatement au frais, aussi simple que ça !

 

 

Share Button
ParBlanche Nathalie

LES MESURES D’HYGIÈNE GÉNÉRALE : CAS DU CHOLÉRA

Comment éviter le Choléra ?

Le rapport publié le 29 août dernier sur la situation de gestion de l’épidémie du choléra par le ministère de la Santé publique est très alarmant. Il fait état de 2 régions en épidémie5 régions à haut risque, 235 cas suspects, 23 confirmés et 17 décès cumulés. 

L’heure est à la prévention très chers #BonapPeeps. C’est la raison pour laquelle ce matin, je vous propose cet article sur les mesures d’hygiène générale qui doivent être impérativement appliquées. 

  • Le lavage systématique des mains avec de l’eau potable

C’est une action élémentaire qui doit devenir un réflexe. Lavons-nous les mains quand nous sortons des latrines, lavons-nous les mains quand nous voulons déguster un aliment, lavons-nous les mains après avoir salué quelqu’un dans la rue, lavons-nous les mains … 

Oui, nous pouvons également être dans un lieu où nous n’avons pas accès à de l’eau, ou bien même, nous ne pouvons pas nous en servir. Ce n‘est pas grave, j’ai une solution « miracle »: un gel de mains !

Bon, si vous ne l’avez pas encore, je vous conseille donc d’acheter votre gel désinfectant ou hydroalcoolique de mains. Il est très pratique, nous pouvons l’amener partout où nous allons. Un peu comme notre pièce d’identité, nous sommes dans l’obligation de toujours l’avoir avec nous. 

Comme gel de mains très chers #BonapPeeps, nous avons par exemple le gel de main « Marco » que nous pouvons trouver sur le site de vente en ligne Jumia à partir de 5 000 FCFA. Nous avons également « Baccide » disponible dans nos pharmacies à plus de 3 000 FCFA, si ma mémoire est bonne !

  • Le traitement de l’eau

Comment rendre une eau potable ? C’est très simple ! Il existe deux méthodes, mais je choisis de vous parler d’une seule méthode que je vous recommande vivement.

Faisons d’abord bouillir notre eau (forte ébullition)
Cette action va tuer quelques organismes déclencheurs de certaines maladies. Comme exemple de ces micro-organismes, nous avons le Lamblia et le Cryptosporidium de Giardia fréquemment trouvés dans des fleuves et des lacs, qui peuvent contaminer l’eau des puits lors d’une marée haute ou inondations, et même pendant les grandes pluies. Ces microbes peuvent être à l’origine des maladies à l’instar de diarrhée, fatiguenausées, crampes d’estomac

 Ensuite décantons vigoureusement notre eau pendant trois minutes, rassurons-nous que les particules visibles, s’il y en avait, sont décantées.

 Par la suite (étape facultative), nous pouvons améliorer le goût insipide de notre eau bouillie en l’aérant, en la versant et en la reversant d’un récipient très propre à un autre. Ensuite, rajoutons une pincée de sel et laissons la reposer pendant près d’une heure.
Je tiens à souligner que cette eau préparée doit être stockée dans des récipients propres, convenablement couverts, et non sujets à la corrosion.

 Et enfin, mettons notre eau dans notre filtre.
Je vous recommande d’acheter un filtre à eau. Toutes les maisons doivent en avoir au moins un. Nous pouvons nous procurer notre filtre à eau dans des magasins, ou super marchés à partir de 15.000 FCFA. En ce moment même sur Jumia, vous avez votre filtre à eau de 14 litres à 9.450 FCFA.

  • L’hygiène alimentaire

Lavons  et relavons nos aliments avec de l’eau potable avant toute consommation. C’est très important ! Bien conserver nos aliments, notre nourriture. Arborons des gants quand nous cuisinons.

En dehors de ces règles, il y a également la propreté de notre environnement et l’isolement des malades signalés avec décontamination des selles et vomissements.

Respectons ces mesures d’hygiène générale, et nous serons à l’abri du choléra très chers #BonapPeeps !

 

Share Button
ParBlanche Nathalie

DE L’EAU TIÈDE CITRONNÉE : VOTRE BOISSON MIRACLE À JEUN

Dix raisons de boire de l’eau tiède citronnée chaque matin

Vous allez sûrement vous poser la question de savoir si l’eau tiède citronnée booste le corps, si ça marche vraiment ? Et moi, je réponds sur-le-champs que : ÉVIDEMMENT !
Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’on conseille de la boire à jeun avant même de petit-déjeuner le matin. Je ne connais rien de mieux pour démarrer du bon pied sa journée !
Les bienfaits du citron pour la santé ne sont plus à prouver. Les deux principales sont d’une part sa puissante action anti-bactérienne et antivirale et d’autre part son efficacité à stimuler le système immunitaire. 
Il est également utilisé dans les régimes. En effet, le jus de citron est également digestif. C’est enfin un bon dépuratif pour le foie.
Rappelons rapidement ses propriétés avant de passer sur ses dix avantages. Le citron renferme bon nombre de substances, en particulier de l’acide citrique, du calcium, du magnésium, de la vitamine C, des bioflavonoïdes, de la pectine et du limonène qui renforcent les défenses de l’organisme et combattent les infections.

Les bienfaits de l’eau tiède citronnée dans notre organisme

L’eau tiède citronnée favorise l’élimination des déchets et des toxines. Grâce à sa composition atomique similaire à celle de la salive et de l’acide chlorhydrique des sucs digestifs, il stimule le foie à produire de la bile, un acide nécessaire à la digestion.
Elle réduit les toxines dans le tractus gastro-intestinal. Ses propriétés digestives soulagent les symptômes de l’indigestion à l’instar des brûlures d’estomac, des renvois et de la distension abdominale. Il est même recommandé aux patients atteints de cancer de boire de l’eau citronnée chaude pour stimuler les mouvements intestinaux.

L’arôme du citron a des facultés énergisantes qui activent la bonne humeur. Et l’odeur de cette eau tiède citronnée contribue à réduire le niveau d’anxiété et les symptômes dépressifs.
Soulignons que l’être humain puise son énergie dans les atomes et des molécules des aliments qu’il consomme. Lorsque les ions positifs des aliments pénètrent dans le tractus digestif et interagissent avec les enzymes chargées d’ions positifs, il se produit une réaction. Le citron fait partie de ce petit nombre d’aliments là.

L’eau tiède citronnée favorise l’élimination des déchets parce qu’elle augmente la quantité d’urine dans le corps. Lorsque l’on boit cette eau, les toxines sont éliminées plus rapidement et le conduit urinaire reste en bonne santé. L’acide citrique que contient le citron active la fonction de l’enzyme qui stimule le foie et lui permet ainsi de se détoxifier.

Le citron est riche en vitamine C, très utile pour combattre le rhume. Il est également riche en potassium qui stimule le cerveau ainsi que le système nerveux et, aide aussi à contrôler la tension artérielle. L’acide ascorbique (vitamine C) qui est contenu dans le citron a des effets anti-inflammatoires. Celui-ci s’utilise en complément pour traiter l’asthme et d’autres problèmes respiratoires. Il améliore également la capacité d’absorption du fer par l’organisme.

La vitamine C et d’autres antioxydants que contient le citron contribuent à effacer les rides, les taches, et à combattre les radicaux libres. La vitamine C est vitale pour garder une peau saine et lumineuse. En effet, sa nature alcaline détruit quelques-unes des bactéries qui sont à l’origine de l’acné. On peut ainsi l’appliquer directement sur les cicatrices ou sur les taches de vieillesse pour les éclaircir. Et comme l’eau tiède citronnée épure le sang en éliminant les toxines, elle nous permet ainsi d’avoir une peau nette en agissant depuis l’intérieur.

L’acide ascorbique (vitamine C) que renferme le citron sert à cicatriser les blessures. C‘est un nutriment essentiel pour garder les os en bonne santé, de même que le tissu connectif et le cartilage. Comme nous l’avons indiqué plus haut, la vitamine C possède également des propriétés anti-inflammatoires. En définitive, la vitamine C est indispensable à une bonne santé, à un état psychologique équilibré et à la cicatrisation des lésions.

Le citron aide à rafraîchir l’haleine. Il soulage également les douleurs dentaires et la gingivite. Il ne faut pas oublier que l’acide citrique peut détruire l’émail dentaire. L’idéal est donc de se brosser les dents avant de boire notre eau tiède citronnée ou, d’attendre un moment si on se brosse les dents après l’avoir bue. De même, on peut se rincer la bouche avec de l’eau purifiée après avoir bu notre eau.

Boire de l’eau tiède citronnée régulièrement peut servir à éliminer l’acidité totale du corps, comme l’acide urique dont l’excès est l’une des principales causes des accès douloureux et des inflammations articulaires.
Pourquoi ? Tout simplement, parce que le citron est l’un des aliments les plus alcalinisants pour le corps. Il est lui-même acide. Cependant, dans le corps, il devient alcalin. L’acide citrique ne produit pas d’acidité dans le corps une fois métabolisé. Le citron contient autant d’acide citrique que d’acide ascorbique, tous deux des acides faibles qui sont facilement métabolisés dans le corps et qui font que le contenu minéral du citron puisse alcaliniser le sang. Et les états pathologiques ne surviennent que lorsque le pH du corps est acide.

L’eau tiède citronnée contribue au bon fonctionnement du système immunologique en l’hydratant et en apportant les fluides que le corps a éliminé. Lorsque le corps est privé d’eau, les conséquences suivantes se font sentir : fatigue, torpeur, affaiblissement des défenses immunitaires, constipation, manque d’énergie, tension artérielle trop haute ou trop basse, insomnie, manque de clarté mentale et autres.

Le citron est très riche en pectine, cette fibre alimentaire naturelle soluble dans l’eau et se lie bien au sucre. Ce qui aide à réduire l’appétit. Plusieurs études ont démontré que les personnes qui suivent une diète alcaline ont tendance à perdre du poids plus rapidement.

Share Button
ParBlanche Nathalie

QUELQUES ASTUCES QUI NOUS AIDERONT À MIEUX DIGÉRER

Comment digérer sainement et rapidement ?

Hier nous avons vu quelques signes d’une mauvaise digestion. Des problèmes de digestion qui peuvent vraiment vous gâcher la vie au bout d’un moment. Ça peut arriver à tout le monde, bien que chez certaines personnes cela soit bien plus récurrent.
Si vous souffrez de ces maux très chers #BonapPeeps , il ne faut surtout pas vous en faire, car voici quelques astuces qui vous aideront à mieux digérer et surtout, à digérer plus rapidement aidant ainsi votre tube digestif à suivre le rythme :

  • Il vous faut manger beaucoup moins rapidement et surtout en prenant bien le temps de mâcher vos aliments. N’oubliez pas que la première étape de la digestion, c’est la dégradation des aliments dans la bouche.
  • Buvez beaucoup d’eau et évitez des boissons gazeuses ou l’alcool pendant ou après les repas.
  • Choisissez les bonnes positions, c’est-à-dire : mangez assis, ne vous allongez pas après un repas, marchez plutôt et étirez-vous en douceur.
  • Prenez du thé ou du café, sans en abuser, après les repas afin de vous aider à digérer.
  • Essayez de manger à des heures fixes, car votre organisme s’y habituera et se mettra à sécréter l’essentiel pour la digestion à ces heures-là.
  • Éviter trop de fritures et les repas trop riches ou trop gras.
  • Ayez plutôt un régime alimentaire sain et équilibré.z

J’espère que c’est bien noté pour vous très chers #BonapPEEPS. Je vous souhaite une excellente journée.

Share Button