CE QUE J’IGNORAIS DES MANDARINES

ParBlanche Nathalie

CE QUE J’IGNORAIS DES MANDARINES

Le saviez-vous très chers #BonapPeeps ?

Avec sa belle couleur orange et ses parfums acidulés, la mandarine booste la morosité qu’on rencontre pendant les jours gris. Vitaminée, elle apaise différents maux. C’est un agrume originaire de la Chine et du Viêtnam. Ce fruit au goût sucré tiendrait son nom de sa couleur, proche de celle des robes en soie des mandarins qui aimaient la savourer. La médecine chinoise utilise depuis des millénaires sa peau séchée pour réguler l’énergie et la digestion. 

Modératrice du système nerveux central, la mandarine aide à réduire les insomnies, nos angoisses ainsi que les troubles de la digestion. Riche en vitamine C, elle renforce le système immunitaire : une action précieuse pour faire face aux infections comme la grippe et le rhume. Cet agrume antioxydant et anti-inflammatoire pourrait jouer un rôle dans la prévention de certains cancers, notamment du colon, et des maladies cardio-vasculaires. 

Malheureusement, les agrumes sont déconseillés en cas de troubles gastriques (reflux gastro-œsophagien, hernies hiatales…) et ne doivent pas être associés à certains médicaments, comme les anti-inflammatoires et l’aspirine. Durant un traitement, notamment contre l’insuffisance rénale, bien lire les notices ou demander un avis médical avant de les consommer en fruit ou en essence. L’huile essentielle de mandarine – photosensibilisante – est contre-indiquée pour la femme enceinte ou allaitante, l’enfant de moins de 3 ans, les personnes allergiques et asthmatiques, et avant une exposition au soleil. 

Source: Ma santé

Share Button

Comments

comments

À propos de l’auteur

Blanche Nathalie administrator

Jeune Camerounaise passionnée de communication

Laisser un commentaire