Archive mensuelle novembre 2018

ParBlanche Nathalie

NE JETEZ PLUS VOS ÉPLUCHURES DE MANDARINE

Waouh impressionnant !

Hello mes #BonapPeeps, chaque fois que vous dégustez vos mandarines ne jetez surtout plus ses épluchures. Gardez et séchez-les pour pouvoir utiliser cette peau séchée quand il se présentera des situations.
Je tiens à souligner une fois de plus que la médecine chinoise utilise depuis des millénaires les épluchures séchées de la mandarine pour réguler l’énergie et la digestion. 

Comme exemple, comment les utiliser ?
Pour améliorer la digestion, vous devez consommer cela sous forme d’infusion très chers #BonapPeeps.
Le procédé est super simple :  Infuser pendant dix minutes, une cuillerée à café de peau séchée de mandarine dans une tasse d’eau frémissante ou bouillante. Ensuite, filtrer et boire cette tisane à la fin de votre repas. 

Vous avez également d’autres astuces à base d’essence de mandarine:
Pour lutter contre les insomnies et améliorer votre sommeil, juste trois gouttes d’essence de mandarine sur votre oreiller ou bien, sur votre mouchoir que vous allez poser sur votre figure.
Pour apaiser le stress, juste trois gouttes d’essence de mandarine dans votre gel de douche 
Et enfin, pour calmer l’angoisse, juste une goutte d’essence de mandarine sur un comprimé neutre à laisser fondre sous votre langue.

Rappel et bon à savoir :
Un traitement proscrit pour des personnes qui souffrent de troubles gastriques. Ne pas l’associer avec certains médicaments, comme les anti-inflammatoires et l’aspirine. Durant un traitement, notamment contre l’insuffisance rénale, bien lire les notices ou demander un avis médical avant de les consommer en fruit ou en essence.
L’huile essentielle de mandarine, photosensibilisante, est contre-indiquée pour la femme enceinte ou allaitante, l’enfant de moins de 3 ans, les personnes allergiques et asthmatiques, et avant une exposition au soleil. 

Source: Ma santé

Share Button
ParBlanche Nathalie

MA SPÉCIALITÉ CULINAIRE : GRATIN DE POMMES DE TERRE

La recette by Ariane

C’est mon tour ce jour, et je vous concocte un repas assez particulier les chers #BonapPeeps. Il s’agit du gratin de pommes de terre. Comme ingrédients, nous avons tout simplement besoin de :
Deux kg de pommes de terre à chair ferme
Un litre de lait entier
Cinquante cl de crème liquide entière
Une noix de muscade
Sel
Poivre blanc

ÉTAPE 1 :
Épluchez puis lavez les pommes de terre.
Essuyez-les puis coupez-les en tranches fines (surtout, ne les lavez pas une fois coupées.)

ÉTAPE 2 :
Mettez les pommes de terre dans une grande cocotte puis couvrez-les avec le lait.
Versez la crème. Salez, poivrez, puis mélangez délicatement. Portez à ébullition puis baissez le feu.
Faites cuire les pommes de terre à feu moyen jusqu’à ce que la pointe d’un couteau les transperce (vous ne devez pas sentir de résistante.)
Pendant ce temps chauffer une marmite avec du sable à l’intérieur au cas où vous n’avez pas de four. Si au four, préchauffez le à 220°.

ÉTAPE 3 :
À l’aide d’une écumoire ou louche, remplissez un plat à gratin ou une moule.
Déposez une couche de pommes de terre puis râpez un peu de muscade, une autre couche de pommes de terre puis terminez par de la muscade.
Versez le lait-crème sur les pommes de terre (arrêtez à 1 cm du bord.)

ÉTAPE 4 :
Mettre le gratin dans notre marmite de sable chauffante et laissez cuire, comme un gâteau.
Si c’est au four, enfournez le gratin et laissez gratiner à 200°.
C’est prêt quand il est bien coloré. (env. 20 à 30 minutes.)

Votre plat de gratin de pommes
Servir chaud

Share Button
ParBlanche Nathalie

CE QUE J’IGNORAIS DES MANDARINES

Le saviez-vous très chers #BonapPeeps ?

Avec sa belle couleur orange et ses parfums acidulés, la mandarine booste la morosité qu’on rencontre pendant les jours gris. Vitaminée, elle apaise différents maux. C’est un agrume originaire de la Chine et du Viêtnam. Ce fruit au goût sucré tiendrait son nom de sa couleur, proche de celle des robes en soie des mandarins qui aimaient la savourer. La médecine chinoise utilise depuis des millénaires sa peau séchée pour réguler l’énergie et la digestion. 

Modératrice du système nerveux central, la mandarine aide à réduire les insomnies, nos angoisses ainsi que les troubles de la digestion. Riche en vitamine C, elle renforce le système immunitaire : une action précieuse pour faire face aux infections comme la grippe et le rhume. Cet agrume antioxydant et anti-inflammatoire pourrait jouer un rôle dans la prévention de certains cancers, notamment du colon, et des maladies cardio-vasculaires. 

Malheureusement, les agrumes sont déconseillés en cas de troubles gastriques (reflux gastro-œsophagien, hernies hiatales…) et ne doivent pas être associés à certains médicaments, comme les anti-inflammatoires et l’aspirine. Durant un traitement, notamment contre l’insuffisance rénale, bien lire les notices ou demander un avis médical avant de les consommer en fruit ou en essence. L’huile essentielle de mandarine – photosensibilisante – est contre-indiquée pour la femme enceinte ou allaitante, l’enfant de moins de 3 ans, les personnes allergiques et asthmatiques, et avant une exposition au soleil. 

Source: Ma santé

Share Button
ParBlanche Nathalie

LE PLAT PRÉFÉRÉ DE NOTRE GUEST : PASCAL PIERRE

« … tient la note de 18/20 dans mon estime … »

Notre personnalité de cette nouvelle édition « Le plat préféré de notre GUEST » est Pascal Pierre BENGONO. Un monsieur, qui au milieu des années 90 est entré dans la mémoire de tous les auditeurs et téléspectateurs de la CRTVIl a été aux commandes d’une très grande émission dénommée « Tube Vision« . C’est d’ailleurs après ce bref passage dans cette chaîne de télévision, qu’il découvre d’autres horizons, et devient ce qu’il est aujourd’hui.
Son nom et prénom évoquent tellement de choses positives. À l’instar de ses différentes actions en faveur de la culture nationale et de la diaspora camerounaise. Doté, d’une éloquence remarquable et d’une sympathie contagieuse, il est l’un des plus doués de la Communication au Cameroun. C’est un acteur culturel aux multiples casquettes. Presque, toujours entre deux avions. Il est également partagé entre deux mondes : le Caritatif et l’événementiel.
Donc ce qu’il faut retenir de manière brève sur Pascal Pierre BENGONO, est qu’il est un journaliste/présentateur de télévision et radio de grand renom. Consultant et animateur majeur dans le monde de l’événementiel. Un acteur engagé du caritatif, éducatif et social. Et compte terminer sa carrière dans la production.


Bonjour Pascal Pierre et merci d’avoir accepté de nous recevoir malgré votre court séjour au Cameroun.

Bonjour Bonappétit Cameroun, pas de quoi !

Dites-nous, c’est quoi votre plat préféré ?

En ce moment, je suis vraiment à fond la caisse dans du eru, plat typique du Sud-ouest Cameroun, qui en ce moment tient la note de 18/20 dans mon estime.

D’accord et pour quelle raison ?

Ce n’est pas pour faire oui/non. Aucune raison. 
Naturellement, il faut dire que j’ai passé les trente premières années de ma vie dans l’ignorance de la saveur et du goût de ce plat. Je n’avais jamais goûté au eru, parce que je détestais sans raison. 
Un ami m’avait même conduit dans un restaurant pour me faire dépasser ce blocus. Volontiers, j’avais accepté, mais après avoir essayé de goûter, j’avais tout de suite bloqué, c’était pas passé. 
Mais il se trouve que depuis quatre ans aujourd’hui, je suis un fan inconditionnel. Et ceci grâce à mon meilleur ami au nom de Bony DASHACO, qui est du Sud-ouest. 
Il m’avait amené dans sa résidence en tant qu’invité chez lui à Buéa. 
Et au cours des différents repas qu’on prenait, je le voyais manger avec appétit. 
Et bien, comme on dit souvent l’appétit vient en mangeant, je suis allé goûter une fois, deux fois et puis hop, c’est parti tout seul, et j’ai accroché. 
Voilà la petite d’amour avec ce plat.

Je vois et comme on dit parfois mieux vaut tard que jamais !(rires)
J’imagine que vous le consommer uniquement quand vous êtes au terroir ?

Effectivement, c’est le plat que je préfère le plus quand j’arrive au Cameroun. Il y a d’ailleurs un restaurant particulier à Yaoundé, situé du côté de Tsinga, c’est la meilleure cuisine du eru, le nom m’échappe, mais bon ce n’est pas grave. 

Ce n’est pas grave. Je vais retrouver ce restaurant !
Merci Pascal Pierre et excellente fin de journée !

Je vous en prie. Pareillement !

Share Button
ParBlanche Nathalie

RENDONS NOS VIEILLES CASSEROLES NEUVES

Une astuce facile pour la vieille graisse des casseroles et poêles

Hello mes #BonapPeeps, fatigués de passer des heures spécialement à vouloir nettoyer des casseroles brûlées ou pleines de graisse ?
Aujourd’hui, je vous présente une astuce facile pour vous débarrasser de cette graisse accumulée sur votre vaisselle.
Cette recette va nous permettre de préparer un merveilleux produit nettoyant naturel pour faire briller une poêle à frire par exemple, même si elle est recouverte de vieille graisse de plusieurs années.
Les ingrédients sont :
100 g de carbonate de sodium
100 g de moutarde sèche 
Vous retrouvez ces ingrédients en supermarché.
Précisons que les proportions ci-dessus sont adaptées à 5 litres d’eau.

La méthode d’utilisation
Avant de commencer, assurez-vous de porter des gants, de préférence résistants à la chaleur.
Versez les cinq litres d’eau dans une grande casserole ou marmite et portez à ébullition. Le contenant doit être assez grand et suffisant pour y tromper la casserole qui doit être nettoyée.
Ajoutez tous les ingrédients dans l’eau et laissez mijoter, sans éteindre le feu, plongez la vaisselle graisseuse dans le liquide et laissez-la un moment. S’il y a des poignées en plastique sur la casserole, retirez-les à l’avance pour éviter à ce qu’elles fondent.
Retirez la casserole du contenant et attendez à ce qu’elle refroidisse, ensuite frottez délicatement avec une éponge, et voilà que tout disparaît comme par magie.

Impressionnant, n’est-ce pas ? N’hésitez pas à appliquer cette astuce sur votre vaisselle, et surtout partagez la recette avec vos amis.

Share Button