LE PLAT PRÉFÉRÉ DE NOTRE GUEST: SALLY NYOLO

ParBlanche Nathalie

LE PLAT PRÉFÉRÉ DE NOTRE GUEST: SALLY NYOLO

«…c’est trop bon! Si vous ne l’avez pas encore gouté je vous invite à le faire…»

Notre Guest de ce mercredi 16 mai 2018 est une personne assez spéciale dans l’univers de la musique Camerounaise. Elle défend nos couleurs, notre culture, notre patrimoine à l’international. Nous l’avons rencontré lors de sa dernière visite au pays en janvier dernier dans le cadre du projet lancé par l’Institut français du Cameroun «  La voix aux femmes ».

Soulignons que c’est depuis l’âge de 13 ans qu’elle quitte le Cameroun pour aller s’installer à Paris où elle vit depuis. Lauréate du Prix RFI Découvertes en 1997, Sally NYOLO, une grande dame au sourire élancé et aux airs bien connus, demeure présente dans les esprits à travers le monde. Car elle promène depuis plus de 20 ans déjà, les mélopées du BIKUTSI aux quatre coins de la planète.

Véritable conteuse, toujours accompagnée de son MVET, parce que jalouse de son identité la native de la LÉKIÉ, Sally impose l’authenticité qui émane d’elle. C’est ainsi qu’elle fait voyager son public dans la magie des forêts de notre pays le Cameroun plus précisément de la région du centre.

Sally NYOLO avec son MVET


Bonjour Sally et merci d’être disposée.

Mais je vous en prie, c’est avec plaisir (Sourire)

Dites-nous, quel est votre plat préféré ?

Holala parler d’un plat c’est assez compliqué, parce que j’en ai tellement, il m’est difficile de faire un choix. Alors permettez-moi de vous parler de mes préférences culinaires, de tout ce que j’adore!

D’accord Sally, allez-y !

J’aime les plats à base de feuilles; alors là j’adore : le kpwem, l’Okok, le Ndolè. Les plats à base d’arachides, le mets d’arachides; les plats à base de pistaches, le mets de pistaches; l’Ekomba; même les mets de feuilles, oui, à l’instar du mets de kpwem, c’est trop bon! Si vous ne l’avez pas encore gouté je vous invite à le faire.

D’accord dès que l’occasion vas se présenter je vais le faire. Dites-nous d’où vient tout cet amour culinaire?

Tout simplement parce que ça me rappelle mon enfance, une enfance très spéciale d’ailleurs au village. Et je tiens à préciser que ce sont des plats très enrichissants. Voilà !

Vous pouvez manger vos plats de feuilles combien de fois par semaine ?

Si je pouvais en manger tous les jours je serai très contente. J’ai plutôt une petite tendance végétarienne,  j’adore manger les feuilles. Mais sinon une bonne crevette, un bon poisson de rivière sont également les bienvenus, très délicieux aussi. Donc, quand on en trouve bah on est contente d’en manger. Si je peux en manger tous les jours! bah j’en mangerais tous les jours avec des variations!

Connaissez-vous tout de même cuisiner tous ces plats que vous avez cité ?

Si je prépare ces feuilles-là, ces plats là ?

Oui !

Heu malheureusement je ne suis pas très forte pour préparer l’okok, le ndolè, le kpwem, les mets de feuilles en fait, tous ces plats là que j’adore, je ne sais hélas pas les préparer. Mais sinon je suis une cuisinière, j’invente des plats à ma façon, je ne goûte jamais le sel, je ne sais jamais ce que je mets, j’improvise au moment où je prépare et les autres disent toujours que c’est bon !

Ah oui pour accompagner vos propos Sally je dirai que les règles de la cuisine sont très simples, tout d’abord on se lave les mains, on laisse libre cours à notre imagination, comme vous faîtes, on concocte de bons petits plats, pas trop salés, on goûte et épice légèrement, on surveille la cuisson, on hume les odeurs, on fait plaisir aux autres, on leur dit bon appétit et on se régale.

(Rire) Voilà tout à fait, bien dit !

Notre entretien se termine ici malheureusement, Merci à vous Sally NYOLO

C’est moi qui vous remercie.


je vous invite très chers #BonapPeeps à écouter une de ses musiques, cliquez tout simplement sur ce lien.

https://www.youtube.com/watch?v=R7gXpT3eR-E 

 

Share Button

Comments

comments

À propos de l’auteur

Blanche Nathalie administrator

Jeune Camerounaise passionnée de communication

Laisser un commentaire